A partir du 9 mars et jusqu’au 2 juin 2019, le musée de la Piscine à Roubaix donne à voir une exposition titrée « L’Algérie de Gustave Guillaumet ». Il s’agit d’une opportunité de jeter un certain regard sur la population du Sud de l’Algérie au début de la colonisation par la France.

Gustave Guillaumet a passé de nombreuses années dans le sud de ‘Algérie. Il a écrit des textes décrivant notamment le mode de vie des paysans Berbères. Sa peinture est considérée comme orientaliste. Il y a donc un certain maniérisme, une déformation des sujets due à cette mode pour l’exotisme dans la bonne société française de la deuxième moitié du 19ème siècle.

Les tableaux de Guillaumet mettent en scène des moments choisis de la vie de la population rurale du sud algérien sous domination militaire française. Les hommes et les femmes sont représentés dans leur quotidien, mais dans des situations qui montre l’ambivalence des sentiments de l’artiste. D’un côté, il devait sa présence et son succès à l’armée et au commerce colonial, et d’un autre côté, il assistait avec tristesse à la disparition d’un mode de vie traditionnel.

Les oeuvres de Guillaumet ne sont donc pas réalistes, mais d’un naturalisme particulier, mêlant fascination pour la culture berbère et exotisme des décors avec une dimension sociale et un empathie évidente pour un peuple en souffrance.