L’association des amis du Louvre-Lens invite ses adhérents à une conférence le 1er avril autour du thème « les artistes et la bière ». Au delà du fait que la bière tient une place particulière dans la culture régionale, on peut se demander si les lensois ont vraiment besoin d’une telle mise en valeur de l’alcool.

Le musée de la Chartreuse à Douai exposera des œuvres autour du thème de la bière, du 20 mars au 15 septembre. Historienne de l’art, la douaisienne Marie-Paule Botte animera une conférence à ce sujet à l’auditorium du centre de de ressources du Louvre-Lens. L’association les amis du Louvre-Lens fait la promotion de cet événement auprès de ses adhérents et sympathisants.

L’association insiste sur deux aspects culturels. D’une part, la bière est présente en tant que sujet de nombreuses œuvres d’art de la peinture flamande à Picasso. D’autre part, il s’agit d’une boisson antique qui a traversé les siècles, « créatrice de liens sociaux », elle « contribue à l’image chaleureuse de la région ».

On peut être surpris d’une présentation aussi unanimement favorable de la bière. En effet, dans le Nord-Pas-de-Calais, entre 30 et 59 ans, le taux de mortalité par alcoolisme et cirrhose du foie des hommes est plus de 2 fois supérieur à la moyenne nationale. Pour les femmes, c’est 3 fois plus. De centaines de personnes à Lens cherchent dans un combat de chaque instant à s’extraire de leur dépendance à l’alcool.

Si l’art a pour mission de donner à voir le réel, des œuvres doivent représenter les ravages causés par l’alcool. En tan que scientifique, Marie-Paule Botte se doit d’aborder cet aspect, sauf à agir en publicitaire au service des brasseurs.