Vendredi 11 mai, la saison Odysée débute. Sur le site des terrils jumeaux du 11/19 à Loos-en-Gohelle, un spectacle audio-visuel de grande taille se déroulera à partir de 21h30. Les habitants du bassin minier sont mis en avant au travers de portraits et d’interview réalisés par Clément Lesaffre. Le rendu de cette oeuvre artistique est une sorte d’illusion, en dépit d’une matière première très réaliste.

Clément Lesaffre est un artiste que l’on pourait dire « multi-média ». Photographe, peintre, dessinateur, vidéaste, cinéaste, compositeur, il est aussi formateur. Il est également en entrepreneur, c’est ce qui vaut à son projet « Racines » d’être présenté par Louvre-Lens Vallée dans le cadre de Odyssée 2019. La culture et l’art devant se mettre au service de l’entreprise dans ce qui est présenté comme un « incubateur des entreprises culturelles ».

Des portraits géants

Vendredi 11 mai, une fois la nuit tombée, on verra des portraits d’habitants dont l’image a été captée par Clément Lesaffre aux quatre coins du Bassin minier (médiathèque, locaux d’associations, etc.). Projetées sur les terrils du 11/19, on l’imagine au moyen de puissants projecteurs, les images seront accompagnées de la parole des gens d’ici.

L’artiste utilise le terme « d’échange véritable » plutôt que d’interview. Il insiste sur la question des liens qui unissent les humains, qui sont les sujets privilégiés de son travail. Au travers de ces projections de portraits photographiques sur des arbres, Clément Lesaffre interroge les « Racines » des gens. C’est notre identité locale, ce qui fait la communauté des gens du Bassin minier que nous devrions pouvoir lire sur les flanc des terrils.

L’illusion de la réalité

Néanmoins, cette « histoire sensible », selon les mots de l’auteur, n’a pas pour but de nous aider à comprendre la complexité des différents aspects de ce que nous sommes collectivement. L’artiste assume en effet, à en lire la présentation sur son site internet, de mettre le spectateur face à un leurre, une illusion provoquée à dessein par le mode de diffusion et ses partis pris artistiques.

Projections :

Vendredi 10 et Samedi 11 mai

à partir de 21h30

Base du 11/19

rue de Bourgogne

Loos-en-Gohelle